Louis XI. Portrait anonyme, XVe siècle, Brooklyn Museum, New York.

Il suit son père à la chasse, assiste aux campagnes et aux négociations qui ponctuent la fin de la guerre de Cent Ans.

Mais il entretient des relations exécrables avec celui-ci. Il lui reproche notamment sa liaison avec Agnès Sorel. Le dauphin Louis intrigue activement contre l’autorité du roi. Il s’associe à la fronde des grands féodaux (Alençon, Anjou, Bourbon) contre Charles VII. La Praguerie (1440) voit le capitaine et la garnison royale de Loches se retourner contre le souverain. Le roi doit reprendre sa bonne ville en y envoyant ses troupes. Devenu menaçant, Louis est exilé dans le Dauphiné par le roi (1447).

À son avènement (1460), Louis XI confirme la transformation de la forteresse de Loches en prison d’État, déjà engagée sous Charles VII. Il parachève également le renforcement du site avec l’édification de la tour du Martelet et la barbacane. La réputation (controversée) de cruauté à l’égard de ses ennemis est associée au symbole des cages de fer (« les fillettes du roi » sont en fait les carcans mis au cou des prisonniers) que l’imagerie populaire a souvent placées dans l’enceinte du donjon de Loches.